Uncategorized

Paris 7.1.2015

Tract
Après la chasse à l’homme, faut parler, écouter, entendre ?
Partout les murs, les murs autour des dites banlieues, le mur autour du port de Calais, le mur de Melilla au Maroc, le mur en Palestine…

Est-ce qu’on est si bêtes en tant qu’êtres humains qu’on veuille être enfermés (un côté physiquement, l’autre psychiquement) par les murs au profit des politiques sécuritaires ?

Inutile de demander que la lumière arrive tout d’un coup mais il est conseillé de commencer à percer des brèches dans les murs (jamais sans risque) pour faire couler la lourdeur, noir rouge blanc, du passé…

Libérer les banlieues – sans armes, sans papiers…

Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s